plus de combativité
Rénovation
Pouvoir d'achat
Droit au travail
plus de combativité
Environnement
Services publics
MJS
Adhésion

plus de combativité


Laurent Fabius demande plus de combativité et unité au PS.

Je parcours la France pour soutenir de nombreux candidats socialistes, et je sillonne ma propre circonscription. Partout, je sens monter chez nos concitoyens, et d’abord chez ceux qui ont le coeur à gauche, de l’exaspération et même une certaine colère. A quinze jours du premier tour des législatives, ils nous demandent avec force deux choses : pas de divisions, mais de l’unité ; pas de défaitisme mais de la combativité. Une élection n’est pas perdue ou gagnée à l’avance. Le résultat est affaire de volonté et de pugnacité.

Les Français n’ont que faire des querelles internes du PS et des positionnements. Ils veulent nos propositions pour l’emploi, l’école, la santé, le logement, les services publics, l’environnement, l’Europe sociale. Ils veulent que nous dénoncions d’une même voix la propagande gouvernementale, l’augmentation de la franchise sur les soins médicaux qui va priver les moins favorisés de l’accès aux soins ou encore le contrat de travail unique, sorte de CPE généralisé, qui risque un peu plus de précariser la vie.

Je suis d’un naturel courtois et mesuré. Mais là, compte tenu de l’urgence, c’est non seulement d’un appel à la raison mais d’un véritable coup de gueule qu’il s’agit. Je demande aux dirigeant(e)s socialistes combativité et unité.

Le PS appartient à tous ceux qui ont besoin d’une gauche forte pour faire progresser notre pays et pour défendre leurs droits. J’espère, enfin, être entendu.


Laurent Fabius

ps-angres
02/11/05